Collège au cinéma : une ouverture par l'image sur le monde et les autres

Grâce au soutien du conseil départemental, tous nos élèves de 6ème participent chaque année au dispositif national "Collège au cinéma". Le principe est de découvrir 3 films d'auteurs variés projetés en salle (au cinéma "Le Colisée") et en version originale.

Après avoir découvert avec le film franco-belge "Rumba" que le rire peut parfois nous sortir d'une situation dramatique, "Wadjda" nous a emmené en Arabie-Saoudite découvrir la vie quotidienne d'une fillette de 10 ans. Réactions de nos jeunes cinéphiles de 6°E :

Ce film a été réalisé en 2012 en Arabie Saoudite par Haifa Al-Mansour. C'est l'histoire d'une petite fille Saoudienne de 10 ans qui veut s'acheter un vélo. Le personnage principal est Wadjda, une fille. (Jade)

J'ai bien aimé ce film car ça parle d'une fille (comme moi) qui veut un vélo. J'aime bien aussi quand la mère lui achète le vélo. J'ai appris que quand on fait des efforts on est souvent récompensé. (Stella)

J'ai aimé ce film car il y a beaucoup de passages où elle tombe et elle se relève comme si de rien n'était. (Adrien)

Le film m'a appris que selon les pays les coutumes changent, le mode de vie change. La vie en Arabie Saoudite est plus stricte. Les femmes doivent se voiler pour sortir. A l'école, on pratique la religion, la croyance est très importante. J'ai bien aimé ce film car ça nous fait voir les coutumes des autres pays. (Alex)

Moi j'ai aimé ce film car ça m'a appris différentes choses sur l'Arabie Saoudite : les injustices envers les femmes, le rôle de l'école... J'ai bien aimé le côté rebelle de la fille et la complicité entre Wadjda et sa mère. J'ai aimé aussi qu'elle apprenne le Coran juste pour obtenir son vélo. (Eva)

Ce film m'a fait comprendre que j'ai de la chance de vivre dans un pays laïque qui respecte les libertés et les droits de tout le monde. J'ai bien aimé le film, mais l'inconvénient était le sous-titrage : pour moi ça allait trop vite, je n'ai donc pas pu tout comprendre. Mais ce que j'ai préféré c'est que les personnages principaux sont des enfants. L'histoire était originale, c'est la première fois que je regarde un film sur ce thème. (Arthur)